vendredi 27 octobre 2017

1446. Nul n’est à l’abri de la médisance et de l’injustice. *

 * citation tirée du livre 
garantie sans spoilers.
La promesse à Elise,
de Christian Laborie
éditions Les presses de la cité


De quoi ça parle: 
Pour son premier poste en tant qu'enseignante, Adèle 19 ans a obtenu une classe dans les Cévennes à Saint-Jean-du-Gard. Dans sa classe, elle accueille Elise, petite fille sourde qui semble cacher un lourd passé malgré son jeune âge. Adèle se prend rapidement d'affection pour cette petite fille et sa mère et décide de les aider.
 .
La quatrième de couverture:
En 1956, Adèle Gensac occupe son premier poste d'institutrice à Saint-Jean-du-Gard, au cœur des Cévennes. Parmi ses élèves, l'une se distingue : Élise, dix ans, aux yeux pleins de douceur, brillante mais muette. Et née de père inconnu. Une double singularité que sa mère, Lucie Rochefort, malgré les ragots et les médisances, assume au regard de tous. Au fil du temps, une connivence s'établit entre Adèle et Lucie. Ne montrent-elles pas toutes deux une indépendance d'esprit et d'action rare pour l'époque ?

Un jour, l'institutrice se voit confier le journal intime d'Élise qui y a consigné ses plus lointains souvenirs. Terribles. Violents. Douloureux. Que sa mère, elle-même, ignorait...

Quel mystère entoure la naissance d'Élise ? Quelle est la véritable histoire de Lucie Rochefort ? Adèle tiendra-t-elle la promesse faite à Élise pour qu'enfin s'apaisent les tourments du passé ?

Pourquoi j'ai choisi ce livre:
Encore une fois, je remercie Babelio de m'avoir fait confiance en m'envoyant ce livre suite à une masse critique. C'est toujours un plaisir de recevoir un livre comme cela.
tous les livres sur Babelio.com
Forcément, l'histoire d'une jeune institutrice, d'une petite muette sous couvert de la seconde guerre mondiale, m'attirait énormément.
..
Ce que j'en ai pensé: .
Quand j'ai ajouté ce livre dans la liste de ceux que j'espérais recevoir, je n'en avais jamais entendu parler. Tout comme l'auteur qui était pour moi un inconnu. Et puis quelques temps après avoir reçu le mail m'indiquant que j'allai le recevoir, j'ai vu ce livre dans toutes les devantures de librairies.

C'est un livre très facile à lire, dès que je me plongeais dedans, je n'avais plus envie de le lâcher. Je me suis faite avoir deux soirs de suite en me couchant bien trop tard parce que j'étais plongée dedans. La plume de l'auteur est très agréable. Je lui ai trouvé une très grande facilité à décrire des paysages et des émotions.

Dans ce livre nous suivons trois personnages, Adèle l'institutrice débutante et débordante de curiosité, Elise l'élève muette qui ne connait pas son père et Lucie sa maman qui semble ne vouloir se lier à personne.
Trois personnages principaux pour trois parties dans le livre.

Dans la première nous découvrons donc Adèle et le métier d'institutrice dans les années 50 en France. Forcément, c'est une partie que j'ai appréciée. J'aurais aimé découvrir beaucoup plus le personnage d'Adèle et ses débuts en tant qu'enseignante, mais elle ne reste finalement qu'un prétexte pour nous faire découvrir l'histoire d'Elise et de sa mère. 
Dans la seconde partie, on nous fait revivre l'enfance d'Elise. On sent très vite que cette petite cache un traumatisme et on est loin de se douter à quel point. Elise est arrivée sur le pas de porte d'un couple de paysan alors qu'elle n'était bébé, elle a vécu 7 ans avec eux avant de retrouver sa mère. Son histoire est révoltante, voire incompréhensible. Peut-être un peu trop tire larme d'ailleurs...
La troisième partie est celle qui m'a parue la plus fournie, on va cette fois-ci découvrir l'histoire de Lucie, de sa vie d'étudiante jusqu'à la naissance d'Elise. J'ai toujours été très intéressée par tout ce qui traitait de la seconde guerre mondiale. Je crois donc que c'est la partie du livre qui m'a le plus accrochée. Elle révèle en plus une partie de cette guerre que je connais moins et qui est pourtant très importante. Et même si j'avais assez rapidement deviné le grand secret qu'elle cachait, ça ne m'a à aucun moment donné envie de reposer le livre. Ça aurait été vraiment dommage parce que la fin, avec "le voyage", est plutôt inattendue. 

La promesse à Elise à donc été une jolie lecture qui m'a donnée envie de découvrir d'autres romans de l'auteur.

Conclusion : COUP DE CŒUR - EXCELLENT-  TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – JE N'AI PAS AIME 
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

1 commentaire:

  1. C'est terrible mais j'ai de vilains préjugés sur ces collections. Ce ne sont que les "vieux" chez nous en bibliothèque qui les prenne, les "romans du terroir" et du coup, je n'ose pas m'aventurer dedans, de peur de m'ennuyer ferme...

    RépondreSupprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki