jeudi 5 juillet 2012

842. Avant j'étais étudiante ...

... mais ça c'était avant.

 Bon en faite je triche un peu puisque je sais que je ne suis plus étudiante depuis quelque temps déjà (vu que j'ai eu mon master) mais l'obtention du concours sonne vraiment la fin d'une époque !

J'ai eu envie de faire un petit bilan de mes années post-bac, il risque d'y avoir pas mal de redite si vous me lisez depuis longtemps. Mais je pense que ça peut servir à tous ceux qui se cherchent et qui ont un parcours un peu chaotique.

¤ Le lycée:
Moi je voulais être sage femme (maieutique on dit), alors forcément niveau bac je n'ai pas vraiment eu le choix. Me voilà donc embarquée dans un bac S. Problèmes, arrivée en première les math, la physique et la chimie deviennent pour moi incompréhensibles. Avantage, j'adore la bio et je suis douée (en bio).
Pour le plaisir, je prends aussi l'option art plastiques (en facultatif).
Mes notes sont moyennes mais les commentaires de prof excellents, c'est grâce à eux que j'aurai mon bac. A 10 tout pile de moyenne.

¤ La fac de médecine:
Pour être sage femme il faut passer par la fac de médecine. On est plus de 900 à se battre chaque matin pour avoir une place dans l'amphi où est le prof (oui dans les autres amphi tu n'as que le son et l'image). Tout ça pour finalement 16 places. J'ai détesté les cours, j'ai détesté l'ambiance, j'ai détesté tout en fait. Bref au final je n'ai pas passé les partiels du second semestre et j'ai décidé de partir en fac de bio sans savoir vraiment ce que j'allais faire par la suite. C'était ça ou la fac d'art. J'ai toujours aimé la bio...

¤ La fac de bio:
Je rentre en fac de bio avec l'idée de passer le concours d'infirmière, il a lieu en février (si je ne me trompe pas, c'est vieux) et d'ici là, je suis les cours avec plus ou moins d'intérêt. Il faut dire que la première année il y a beaucoup trop de math, physique et chimie ... Tout ce que j'aime quoi...
- le concours IFSI
 Je passe donc mon concours d'infirmière que j'obtiens mais entre temps je me rends bien compte que je fais ça par dépit et décide de ne pas garder ma place (je suis certaine que cette année là, la première sur liste complémentaire m'a adorée).
Je continue donc tant bien que mal la fac de bio et après de nombreux rendez vous avec le CIO, découvre le métier d'éducatrice de jeunes enfants. Me voilà repartie à préparer un nouveau concours tout en continuant la fac.
- le concours EJE
Je l'ai passé deux ans (mais pas de suite) dans 6 académies (en tout, les deux années confondues). Malheureusement je n'arrive pas à l'avoir, mes prestations à l'oral ne conviennent pas.
A la fac je suis assez perdue et démotivée, non seulement je ne sais pas ce que je veux faire mais en plus je redouble ma L1. La seule chose que je sais c'est que je veux travailler avec des enfants. Depuis longtemps déjà de nombreuses personnes me disent que je devrais être maitresse, mais moi ça ne m'a jamais tenté.

Comme je n'ai plus vraiment d'idée de ce que je veux faire je me laisse convaincre et continue la fameuse licence de biologie pour pouvoir entrer à l'IUFM.
Je passe L2 AJAC (c'est à dire que j'avais des matières de L1 à repasser quand même et devinez lesquelles ...), je redouble ma L2 et arrive finalement péniblement en L3.
En L3, il y a un stage de préprofessionnalisation (essayez de le dire vite) à faire. Je me retrouve donc à chercher un stage dans mon ancienne école, avec mon ancien maitre et là c'est la révélation: je veux être instit !
Je crois que c'est réellement à ce moment que j'ai trouvé ma voie et que je me suis rendue compte que je voulais vraiment faire ce métier !
J'aurais ma L3 du premier coup, mais comme tous les ans avec un petit tour aux rattrapages.

http://littlemoutarde.tumblr.com/

¤ Le master:
Voilà deux années épuisantes et riches en émotions. La première est consacrée à la préparation des écrits. C'est dur, il y a énormément de choses à savoir et à apprendre (réapprendre) et je ne suis pas douée pour les écrits.
La seconde ressemble à une course contre la montre (si on est admissible), le CLES, le C2I2E, le #foutu mémoire, les cours et les oraux à préparer. Heureusement les stages permettent de se remotiver et les prof (sur Rouen) sont vraiment la pour nous donner ce master (sauf ma #foutuedirectricedemémoire). J'ai fait un article détaillé dessus si vous voulez en savoir plus.
- le concours
Je crois que je n'ai jamais été aussi stressée de toute ma vie.
D'abord les écrits dans l'immense parc expo et cette impression d'être minuscule au milieu de toute cette foule. Les math que j'ai trouvé horriblement dur, l'histoire ou j'ai oublié de parler de la déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen alors que c'était écrit sur mon brouillon. Le français et la fierté de savoir ce que voulais dire pyriforme, les sciences et l'impression d'avoir cartonné.
Le plaisir de découvrir que sur les 3900 inscrits il n'y avait que 1800 présents et que 906 personnes seront prises au final. La joie de voir que je suis admissible aux oraux.

Et puis les oraux, avec la chambre d'hôtel affreuse, les nuits trop courtes, l'impression de ne rien savoir, la nourriture qui refuse de rester dans mon estomac. J'ai passé mes épreuves à jeun vers 13 ou 14 heures.
Pour les math et la musique j'étais plutôt contente de moi. Sujet de maternelle: Situer des objets par rapport à des repères. La conseillère pédagogique de musique m'enquiquine avec ses questions mais je trouve le plus souvent la réponse et de nouvelles idées à lui proposer. En musique, mon exposé plait à l'ICC et l’œuvre inconnue me parle.
Pour le français et agir en fonctionnaire de l'état, je sors de la salle de préparation peu confiante. Je commence par le sujet de AFE, un cas de maltraitance d'enfant. Pas grand chose à dire mais au moins il n'y a pas plein de lois à citer.
Puis le français, Sujet: une étude d’œuvre en moyenne section, ça me parle, jusqu'à ce que je vois l’œuvre... le Petit Poucet de Perrault ou une histoire avec un hérisson qui trouve un sou percé, des textes difficiles à comprendre pour des enfants, avec un vocabulaire complexe et un cheminement difficile à suivre. Bref les textes ne me plaisent pas, je ne sais pas quoi faire. Je perds beaucoup de temps à hésiter et décide finalement de prendre le Petit Poucet et de ne traiter que le début. Les parents perdent leurs enfants dans la forêt, ils rentrent grâce aux petits cailloux. Les parents les reperdent et les enfants sont cette fois-ci perdus puisque les oiseaux ont mangé les miettes de pain. Ma séquence ne me plaisait pas plus que cela. Je la trouvais banale/bancale. Le jury a laissé entendre que j'étais passée à côté du truc puisque je n'avais pas traité la morale de l'histoire (et la morale c'est la base d'un conte). J'avais l'impression de ne pas avoir su répondre à leurs questions, de ne pas voir où ils voulaient que j'arrive. Un peu découragée (et fatiguée), la présentation en AFE n'a durée que 5 min au lieu des 10 (enfin je pense je n'avais pas regardé ma montre en commençant) et j'ai dit quelques bêtises (ou j'ai clairement dit que je ne savais pas certaines choses). Bref j'ai répondu surtout en utilisant mon bon sens et pas mes connaissances.
Je suis sortie de la seconde épreuve plutôt démoralisée.

Depuis début juin je ne dormais plus. L'attente est insoutenable. L'envie de pleurer toujours présente au fond de la gorge.
Et puis un jour les résultats apparaissent. Et la, il y à mon nom sur la liste. 364 sur 910. Je l'ai. Je suis maîtresse.  
Maintenant, c'est une nouvelle aventure qui commence, je ne manquerais pas de vous en parler.


ps: parce qu'on me l'a demandé, j'ai bossé avec les hachettes éducation (que j'aime beaucoup surtout pour les écrits) et les nathan (les bleus et rouges). Et surtout, surtout sur le forum facebook !!!






Merci






...............................................
Si vous avez aimé cet article:
Rendez-vous sur Hellocoton !

39 commentaires:

  1. Félicitations !!! La preuve que s'accrocher et travailler finit toujours par payer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Heureusement hein parce que piuf dur dur quand même.

      Supprimer
  2. Félicitations. Je crois qu'il n'ya rien de plus difficile que ces concours qui préparent à un métier. MAis aussi félicitations pour avoir su trouver ta voie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que ce n'est pas facile mais quel bonheur maintenant !! Merci beaucoup.

      Supprimer
  3. Un bien joli billet. Bravo pour ce parcours qui se termine en beauté !
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui plus ça va et plus je m'améliore. Il faut dire que ça aide d'avoir un but.

      Supprimer
  4. Quel parcours ! Moi j'ai longtemps cherché ma voix et même maintenant je la cherche encore un peu, difficile de vraiment savoir ce que l'on veut faire et pour combien de temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui je suis une aventurière moi ^^
      C'est vraiment difficile de se trouver maintenant, il y a tellement de métier, régulièrement j'en découvre encore de nouveaux!

      Supprimer
  5. Waouh ! Moi je suis en L3 de psychologie, mais je me suis rendue compte que ça ne m'intéressais plus. J'ai décidé de faire une L3 Sciences d l'Education pour ensuite entrer à l'IUFM (si possible...). Je ne suis pas sûre de moi, mais il faut bien tenter le coup ! Tu as l'air d'avoir été pas mal chamboulée par ton parcours atypique. Est-ce que tu pourrais m'expliquer comment se passe l'IUFM, me donner des conseils ? (dans ma fac il n'y avait personne pour m'informer, et pas de page facebook à ce sujet...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as validé ta L3 de psycho je te conseil de passer directement à l'IUFM. Je ne sais pas d'où tu es mais à Rouen il suffit d'une licence pour pouvoir y entrer (pas de test, rien). C'est difficile de trouver sa voie hein, moi comme je l'ai dit je l'ai su grâce au stage. C'est dommage parce que c'est trop tard maintenant mais il aurait fallu que tu en fasses un maintenant histoire de voir ce que c'était vraiment. Bon à l'IUFM tu en ferras plusieurs ^^
      Je ne sais pas si j'ai été vraiment chamboulée mais oui je suis passée par de gros moments de doute et de découragement, forcément aussi à redoubler si souvent.

      Bien sur, que je peux t'expliquer comment se passe l'IUFM. Je te donne mon mail si tu veux et n'hésite pas à me poser toutes les questions qui te passent pas la tête (au contraire même ça me fait plaisir)en plus je suis en vacances alors j'ai tout le temps nécessaire pour te répondre. bienvenueaubronze[@]hotmail.fr

      Supprimer
  6. Je sais que c'est pas facile de faire des études. De passer des concours. Je sors de deux années très difficiles sur tous les plans. Alors je te félicite d'avoir si bien réussi (parce que oui, malgré tes impressions tu as au final un bon classement et surtout tu es prise!)

    Je te le redis encore: BRAVO!!! Sois fière de toi et maintenant, deviens une bonne maîtresse! ;)

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui c'est difficile les études, surtout qu'il y a tout le reste aussi (étude, famille, amis, argent) heureusement que ça finit à un moment.
      Je suis fière de moi, mais quand on passe quelques années difficile on a tendance à se dévaloriser. Heureusement l'inverse marche aussi.

      Ton commentaire me touche beaucoup, merci !

      Supprimer
  7. Je viens de lire un autre de tes articles sur Comment devenir maîtresse. Et je vois que tu n'es pas passée par l'IUFM, mais par un Master. Pourquoi ? (j'essaie de me renseigner un max :D )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En faite la formation IUFM n'existe plus, les IUFM ont été rattachés aux universités et sont devenus des masters d'enseignement puisque maintenant il faut avoir un master pour pouvoir décrocher le fameux concours ! Mais entre nous on dit toujours qu'on va à l'IUFM, sauf que maintenant ce n'est plus qu'un bâtiment.

      Supprimer
    2. Nous aussi on continu à dire je vais à l'IUFM ^^.

      Supprimer
  8. Toutes mes félicitations !
    J'espère que ce métier t'apportera tout le bonheur qu'il peut procurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, en tout cas ces derniers jours il m'apporte beaucoup de bonheur (oui je sais que je n'ai pas encore commencé ^^)

      Supprimer
  9. Huhuhu.
    Ca me rappelle des (pas très bons) souvenirs... je suis maîkresse depuis 4 ans maintenant et je te souhaite la bienvenue dans le merveilleux monde de l'ed nat ^^
    Après si t'as besoin de trucs tu peux toujours me contacter par le biais de mon blog, j'ai eu tous les niveaux (sauf la PS).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarrement on nous dit que c'est nos plus belles années mais on est peu à en garder de bons souvenirs...
      Merci pour ta proposition c'est vraiment super sympa!

      Supprimer
  10. Félicitations! Quel bonheur de finir ses études et de faire enfin quelque chose qu'on aime à 100%! Je te souhaite plein de bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis seulement en vacances et j'ai pourtant hâte de commencer !!!

      Supprimer
  11. Moi aussi c'est un passage pour lequel j'ai eu un petit peu de mal! Cela sonne effectivement la fin d'une époque. Mais la porte s'ouvre vers quelque chose de nouveau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais non je n'ai pas de mal du tout à quitter la vie d'étudiante ! Au contraire même !!!!

      Supprimer
  12. Waouh ! en tout cas bravo, malgrès ton parcours tu as su continuer, pour arriver à ce qui te plait vraiment! Félicitation! Au niveaux des études, en ce moment j'ai du mal à savoir vraiment ou je vais ><'Il n'y a rien de pire que de douter.
    En tout cas passe de bonne vacances ! et j'ai hate de savoir comment va se passer ta première année en temps que maitresse ^^
    Have a nice day!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, bah écoute quand on a trouvé ce qui nous plait vraiment on a pas trop le choix. J'espère que tu arrêteras de douter rapidement parce que comme tu dis c'est horrible !
      De toute façon tu te doutes bien que je vous raconterai tout ^^

      Supprimer
  13. Félicitations pour ton concours ! Pour ma part je l'ai loupé pour la deuxième fois. Dure comme claque mais bon !
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, ce concours est une véritable injustice. Tu le passais où toi?

      Supprimer
  14. beau parcours :) même si ça été difficile tu l'as euu !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Long parcours surtout ^^ Mais au final le but est atteint.

      Supprimer
  15. Félicitations !! Donc maintenant, tu es libre ? Même libre des diktats des IUFM ? En tout cas, j'espère que ça va bien se passer avec tes élèves, il n'y a pas de raison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, oh je me doute bien que je vais avoir envie d'en passer un ou deux par la fenêtre mais bon ^^

      Supprimer
  16. Mille bravo pour ce concours qui n'est pas si facile à avoir... j'ai eu le même il y a 13 ans (bouououh, ça file!)!! Mais finalement, ça vaut le coup, c'est un chouette métier...Félicitations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je reconnais que je suis chanceuse de l'avoir eu du premier coup. C'est chouette de lire que 13 ans après c'est un métier qui plait toujours autant.

      Supprimer
  17. L'IUFM existe toujours ?
    Félicitations !
    C'est vrai que chercher son nom sur la liste est assez stressant, parole de PE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On parle toujours d'IUFM mais c'est un abus de langage puisque c'est maintenant une fac.
      Merci!
      Oui quel stress horrible mais quel bonheur quand notre nom est là !

      Supprimer
  18. Pour ma part je me tâte à passer le CAPES documentation. Ou faire les concours de bibliothécaire. Ou enchaîner avec un deuxième master.

    Et pour te répondre, oui, je reste sur hautetfort pour tout ce qui est perso :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'étais petite je voulais être bibliothécaire: vivre au milieu des livres le rêve !!!

      Je continue de te suivre alors ;)

      Supprimer
  19. Félicitations !
    J'ai bien aimé le passage sur la fac de médecine, j'ai fait mon mémoire en partie sur ces étudiants et ça rejoins beaucoup ce que la plupart m'ont dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Ah quelle est la conclusion de ton mémoire alors? Roh j'aurais pu t'en donner des anecdotes j'en ai à revendre ^^

      Supprimer

Lorsque vous laissez un commentaire (merci, merci, merci) n'oubliez pas de laisser un lien vers votre blog, que la curieuse que je suis passe y faire un tour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki