0
commentaires

lundi 20 février 2017

1408. Ma fille, Ida, elle va avoir une fille, une petite chinoise. Et les Chinois, ce sont des braves gens, ils ont même inventé les pâtes, c'est mon fils Peppo qui me l'a dit. Les Chinois et les Italiens, ils sont faits pour s'entendre.*

 * citation tirée du livre 
garantie sans spoilers.
Lee, histoire d'une adoption
d'Italia Gaeta
édition Couleur livres

De quoi ça parle?
Entre le plat et le dessert, en plein repas de Pâque, Ida annonce à sa famille qu'elle va avoir un enfant. Non, elle n'est pas enceinte, elle va adopter un enfant chinois. Mais une petite Chinoise chez des Belges, mais surtout Italiens, est-ce vraiment une bonne idée? 

La quatrième de couverture:
Ida a 36 ans. Depuis toujours, elle mène une joyeuse vie de célibataire. Surtout pas d’engagement. Pourtant, voilà quelques mois qu’un désir la tenaille : devenir mère. Pour elle, cela signifie adopter. Elle choisit la Chine…
De tribulations en attentes et angoisses, la rencontre a lieu un jour à Shenzhen (Canton). L’Institution lui présente Lee, l’enfant qui deviendra sa fille…

Pourquoi j'ai choisi ce livre?
Ce livre est un envoi de Babelio, reçu grâce à une masse critique.
Je l'ai choisi parce que le résumé m'a parlé. Je me suis reconnue dans Ida.
tous les livres sur Babelio.com

Ce que j'en ai pensé:
Je me reconnaissais dans ce personnage de femme qui n'a pas eu le temps de trouver un compagnon, qui n'en veut pas forcément, mais qui ne veut pas renoncer à son désir de maternité et qui décide de devenir mère célibataire. Forcément, disons le, c'est aussi une idée qui me passe parfois par la tête.
J'avais un peu peur de comment j'allais réagir à cette lecture. J'avais peur qu'Ida soit trop comme moi et que ça remue trop de choses en moi. J'avais peur que ce soit trop intimiste, j'avais peur que ça soit décourageant.
Finalement pas du tout.

Ce livre finalement c'est beaucoup d'humour et beaucoup d'amour. Je n'ai pas versé une larme (bon j'avoue, une petite), mais j'ai beaucoup ri. Parce que la famille d'Ida, elle est gratinée ! C'est une famille italienne, qui vit en Belgique et qui va accueillir une chinoise... Heureusement, la bouffe rassemble tout le monde et gomme les différences.
Celles que j'ai préféré dans le livre ce sont les copines qui sont absolument fantastiques ! Je ne sais pas si Ida se rend compte de la chance qu'elle a d'avoir une bande de copines pareille ! 

J'ai été surprise par l'écriture, mais ça a duré une demi page. Après, j'ai juste trouvé ça très agréable à lire. Pas de chichis, pas de fioritures, j'ai souvent eu l'impression d'être présente avec la famille Bonetti. (mais j'avoue, je ne sais pas si je les supporterai tous les jours)
L'histoire de l'adoption n'est à mon avis pas le thème principal de ce livre, même si tout le passage en Chine est absolument truculent.
J'aimerais avoir la répartie d'Ida, ne serais-ce que la moitié.

Par contre, pour moi la quatrième de couverture est très mal choisie, je ne m'attends pas du tout à ce genre d'histoire. J'ai eu de la chance, ça m'a plu. Mais je m'attendais vraiment à lire un témoignage d'adoption, peut-être même une histoire réelle et finalement, ce n'est pas le but de ce livre.

Conclusion : COUP DE CŒUR - EXCELLENT -  TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – JE N'AI PAS AIME 
 
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
2
commentaires

samedi 18 février 2017

1407. Et toi, qu'est-ce qui me rend heureux?

Mes deux derniers billets d'humeur n'étaient pas forcément très gais. Aujourd'hui, je change de cap avec un billet beaucoup plus doux.


1. Passer du temps en famille
2. Les ronronnements de Cléo
3. Recevoir un sms d'une copine
4. Chanter
5. Commencer un nouveau livre
6. Cléo qui, la nuit, se recolle à moi dès que je m'éloigne un peu
7. Eteindre le réveil
8. Manger du chocolat
9. Recevoir un colis 
10. Passer une journée en pyjama
11. Acheter un nouveau livre/pins/vêtement ...
12. Boire un thé ou un chocolat chaud
13. Savoir que les choses se passent bien pour les gens que j'aime
14. Croiser le regard d'un inconnu et échanger un sourire
15. Dans la voiture, monter le son de la radio à fond pour chanter à tue-tête
16. Marcher dans la neige
17. Prendre un bébé dans les bras
18. Regarder le nouvel épisode de ma série favorite du moment
19. Voir les bourgeons sur les arbres
20. Recevoir un compliment
21. Rentrer chez moi et que ça sente bon la lessive
22. Les petits mots d'enfants de mes élèves
23. Passer une soirée improvisée avec les copines
24. Prendre des billets pour un concert ou un spectacle
25. Qu'il y ait un beau soleil, mais qu'il fasse froid
26. Rentrer chez mes parents pour les vacances
27. Regarder le ciel, ses couleurs, ses étoiles
28. Recevoir un cadeau
29. Finir une journée en ayant fait tout ce qui était prévu
30.  Voir que j'ai un nouveau commentaire sur mon blog ou un coeur sur instagram
Et toi alors, qu'est-ce qui te rend heureux ?

 ...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
2
commentaires

jeudi 16 février 2017

1406. Pas ce mot, "survivant" voudrait dire que tous les autres étaient morts, et ça je n'en sais rien, peut-être qu'ils sont... ailleurs. *

 * citation tirée du livre 
garantie sans spoilers.
 Autre-Monde,
Tome 1: l'Alliance des Trois
de Maxime Chattam
éditions Le livre de poche

De quoi ça parle: 
Ils annonçaient une grande tempête, personne n'aurait pu imaginer qu'elle serait si dévastatrice. Personne n'aurait pu penser qu'elle allait autant changer le Monde. Matt et Tobias n'étaient que de simples adolescents, désormais ils vont devoir prendre leurs vies en main s'ils veulent survivre aux conséquences de cette Tempête.

La quatrième de couverture:
Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde.
 
Pourquoi j'ai choisi ce livre:
A force de le voir PARTOUT sur instagram, j'ai eu très envie de le lire. Oui Nine et Lemon June sont fortement responsables!
Surtout que moi, j'aime les romans pour ado. Alors quand j'ai vu qu'il était dispo à la bibliothèque, (je vous ai dit que je m'étais inscrite à la bibliothèque ?) je n'ai pas hésité et j'ai embarqué le tome 1 de cette saga de 7 tomes pour les vacances.

Ce que j'en ai pensé: .
Je n'avais pas lu la quatrième de couverture avant de commencer la lecture. Ça m'arrive de plus en plus souvent, j'aime être surprise. Du coup je n'avais aucune idée de ce dont le livre allait parler. Avec l'illustration de la couverture et le titre, j'imaginais une histoire d'extra-terrestres, avouez que ça aurait pu coller. 
Nous allons ici suivre deux adolescents dans la découverte de ce nouveau monde. Je me suis rendue compte que je lisais finalement rarement des livres où les personnages principaux sont des garçons. Est-ce que ça change ma façon de lire? Peut-être. Je me suis un peu sentie spectatrice au début de ma lecture. 
Surtout le tout début, dans la boutique, qui a bien faillis me perdre et dont pour le moment je ne vois toujours pas l'intérêt. Je pense qu'on reviendra dessus dans la suite, je dois avouer que cela m'intrigue.

Le début du roman, ou plutôt de début de l'après tempête, est très dense et comme Matt et Tobias, je suis rapidement paumé. Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête, qui, quoi, pourquoi, comment ... 
Je crois que c'est dès le début que j'ai su qu'il me faudrait connaitre les réponses.
J'ai trainé le livre pendant deux jours dans toute la maison, il m'a suivi dans toutes les pièces. Il se passait toujours quelque chose qui me faisait dire "aller, encore un chapitre".
J'ai beaucoup aimé toute la première partie du livre, celle du voyage, parce qu'on allait de découvertes en découvertes en même temps que les personnages. Ça allait vite, mais pas trop non plus et puis ça ouvrait vraiment à plein d'interrogations.

Je suis un peu plus septique sur la seconde partie du roman. Sachant qu'il y a ce décalage temporel, il aurait presque fallu que ça soit un autre tome. En faite j'ai trouvé la façon choisie par l'auteur pour faire passer le temps à savoir le "sommeil" de Matt qui dure 5 mois un peu trop facile. Alors, oui elle s'explique un peu par la suite et est presque cohérente, mais quand même. J'ai d'ailleurs eu l'impression de me faire avoir. Parce que moi, j'aurais aimé savoir comment on en était arrivé là. J'aurais aimé suivre les galères pour créer ce nouveau mode de vie. Peut-être qu'il aurait juste suffit de suivre un autre personnages pendant ce laps de temps avant de faire en sorte que tout le monde se rencontre ?
Et puis on rajoute le taureau et l'altération et la je trouve que ça devient un peu trop. Tout ça est-il vraiment indispensable?

La chose qui me dérange vraiment c'est l'explication de la tempête. Je trouve ça bien trop gros et si c'est vraiment l'explication, pourquoi garder les Cyniks et les Gloutons ? Pourquoi les adultes ne sont-ils pas tous ne sont pas devenus Cyniks ou Gloutons? 
Vu la tournure des évènements, je ne suis pas certaine que nous aurons la réponse.

Malgré une seconde partie qui m'a moins satisfaire, cela ne m'a pas empêché de tourner les pages rapidement. Je voulais connaitre la suite! J'aime beaucoup l'univers, j'aime encore plus l'ambiance qui se dégage de ce roman. J'avoue je regrette vraiment de n'avoir emprunté que le premier tome et j'ai hâte de me plonger dans la suite (croisez les doigts pour que personne n'emprunte le tome 2 avant mon retour).
 
Conclusion : COUP DE CŒUR - EXCELLENT -  TRÈS BIEN - BIEN - PASSABLE – JE N'AI PAS AIME 
 
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
9
commentaires

mardi 14 février 2017

1405. Jalousie

Je n'aurais jamais cru que la jalousie était un de mes défauts et pourtant je dois avouer qu'aujourd'hui j'en suis rongée. 
Disons le, la saint valentin quand on est célibataire c'est quand même une épreuve. Surtout si (quand) on les cumules. 

Deux semaines avant, j'ai commencé à recevoir un tas de mails commerciaux bourrés de petits cœurs et qui font l'apologie de cette "super fête des amoureux". Ensuite, voilà que les blogs et youtube s'y mettent: quoi offrir à son valentin (ou sa valentine), comment se maquiller pour la saint valentin, quoi cuisiner pour faire plaisir à son amoureux (amoureuse) ... Stop, n'en jetez plus j'en suis gavée.
Forcément, il y aura toujours une connaissance pour vous faire remarquer que vous n'allez pas la fêter (sans blague, je n'avais pas remarqué). Et puis il y aura forcément une copine qui vous racontera sa super soirée ou qui vous montrera le sublime cadeau qu'elle a reçu.

Alors je deviens hyper féministe: je n'ai pas besoin d'un homme pour être heureuse, moi. Je m'insurge: pffff, ce n'est qu'une fête commerciale. Je m'indigne: comme s'il fallait un jour spécial pour montrer à une personne qu'on l'aime.

Sauf qu'au fond de moi, moi aussi j'aimerais bien avoir quelqu'un avec qui la fêter cette fête trop commerciale. Moi aussi j'aimerais bien recevoir une petite attention qui me montrerait qu'il tiendrait à moi. Moi aussi j'aimerais bien pouvoir partager mon bonheur avec mes amies.
En faite, j'aimerais surtout savoir ce qui cloche chez moi, parce qu'au bout d'un moment, on se remet fortement en question.

Seulement voilà, cette année encore je vais subir cette fête, en serrant les dents, en versant une petite larme en allant me coucher. Seule. Encore. Avec ces rêves de fonder une famille qui me tiraillent et qui me rendent chaque jour un peu plus jalouse de ces couples que je vois, de ces grossesses qu'on m'annonce.

Je ne veux pas devenir jalouse.
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
4
commentaires

lundi 13 février 2017

1404. Ma semaine en séries #267 et 268

Je ne vous gâte pas beaucoup en ce moment. Peu d'articles sur le blog et quand j'en fais un c'est pour me plaindre. Soit, sachez que le moral va mieux (effectivement, ça devait être une petite déprime passagère) et que j'ai déjà programme deux articles pour la semaine à venir, dont un très personnel.
mon compte Bétasérie 
Je précise toujours de quel épisode je vais parler. 
Je vous conseille de ne pas lire mon avis si vous n'avez pas vu l'épisode 
pour ne pas risquer les spoilers. 
  

The Good Place
saison 1, épisodes 12 et 13
+ 2 épisodes
Quand je pense que je craignais une fin en eau de boudin ... on peut dire que c'est tout l'inverse. Je ne l'avais vraiment pas vu venir celle la! Du coup, je suis vraiment contente de savoir qu'il y aura une saison 2. Je me demande juste comment ils vont faire pour que ça ne fasse pas trop redif, mais vu comment ils ont réussis à me surprendre la, je leur fais entièrement confiance !


This is us
saison 1, épisode 13
+ 1 épisode
En voilà un épisode encore rudement bien foutu. Je ne sais pas si je suis totalement impartiale avec cette série ou si je suis complètement sous le charme, mais qu'est-ce que c'est bon de les retrouver!

Sherlock
saison 4, épisode 3
+ 1 épisode
Enfin un épisode qui me convient dans cette saison! Il aura fallu attendre le final pour que je retrouve le panache de Sherlock et Watson. Si j'aime toujours énormément les deux acteurs, même tous les acteurs principaux, et leurs personnages, j'ai trouvé cette saison des plus loufoque. Il manquait pour moi un fil rouge entre les épisodes. Ce dernier épisode servi sous forme d'un huit clos des plus angoissant avec juste ce qu'il fallait de WTF pour que ça soit du Sherlock. 
Par contre c'est moi où la fin sonnait fin de série? Savez-vous si une suite est annoncée ou si c'était vraiment la fin?


The Big Bang Theory
saison 10, épisode 14
+ 1 épisode
Ouille, pour moi ça c'était clairement un épisode de remplissage qui n'amène pas grand chose. Alors oui ça reste sympa (parce que ça dure 20 min) et j'apprécie toujours de retrouver la série et le club des ex était drôle, mais bon sang de bois, il faudrait vraiment se réveiller pour que ça avance un peu.


Grey's Anatomy
saison 13, épisode 11
+ 1 épisode
Voilà un épisode qui ne cassait pas trois pattes à un canard. Je n'en retiens pas grand chose.

The Musketeers
saison 2, complète
+ 10 épisodes
Clairement j'ai recommencé cette série parce que j'avais besoin d'une bonne dose de testostérone pour me remonter le moral. Ça a bien marché et même plus. Parce que outre des beaux gosses, cette saison est aussi vachement bien ficelée ! Le personnage de Rochefort a beaucoup apporté, succédant parfaitement à Richelieu. La Reine a gagné en profondeur et le Roi est quand même hyper bien joué. 
J'ai eu une petite frayeur à la fin de la saison, qui sonnait beaucoup trop fin de série, avant de me rappeler qu'il me reste encore 10 épisodes avant de dire adieu à mes Mousquetaires préférés.
J'espère qu'il n'y aura pas trop de changements dans la saison 3, le dernier épisode de la 2 en apportait quand même beaucoup.
 

 _________________________
soit 16 épisodes en deux semaines
 _________________________
Les autres participantes:
 On dirait bien qu'il n'y a plus que moi...
- Si vous voulez rejoindre ce rendez-vous 
sériesque, n'hésitez pas!
...............................................

Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Copyright © 2010 Vie de Conte de fée | Blogger Templates by Splashy Templates | Free PSD Design by Amuki